AlAjmah est l'un des anciens villages du gouvernorat de Sarat Abidah

on
  • 2021-12-22 12:00:25
  • 0
  • 1181

 

Al Aajmah est l'un des villages d'Al Bassam, qui est l'un des villages archéologiques qui n'ont pas encore été découverts, et les chercheurs ne l'ont pas étudié historiquement, architecturalement et archéologiquement, car c'est vraiment une source vivante d'histoire, de civilisation et de patrimoine ;

C'est un village au milieu de la vallée d'Al Bassam, à cinq kilomètres du centre du gouvernorat de Sarat Ubaida, sur la route qui relie la province au gouvernorat de Dhahran Aljanoub, qui est la route internationale qui relie la région d'Asir à la région de Najran et mène à la République arabe du Yémen.

Le village d'Al Aajmah se distingue par son caractère architectural distinctif et par la présence d'un certain nombre de hauts palais, que l'on trouve rarement dans la région d'Asir, car il se caractérise par plusieurs étages, de sorte que certains d'entre eux atteignent cinq étages, et ils sont de construction traditionnelle, reliés entre eux par ce qu'on appelle un hangar, ce qui facilite la transition entre ses habitants; cette méthode a fonctionné pour protéger et éviter l'ennemi qui pourrait les guetter la nuit.

Il se caractérise également par le drainage du torrent, il a été pris en compte que lors de la construction, il est pris en compte que le drainage du torrent fonctionne à partir du bas de ces bâtiments et à travers des canaux traditionnels du bas des bâtiments.

Ce village se caractérise par l'abondance de bâtiments adjacents adjacents à plus d'un endroit, comme s'il s'agissait d'unités récurrentes, comme on les appelle dans l'architecture moderne.

  Il y a une mosquée construite dans le style moderne, où les ruines de l'ancienne mosquée ont été soulevées, et la mosquée existante a été établie avec une superficie trois fois la taille de l'ancienne mosquée et avec une plus grande capacité. Le village a une école primaire et préparatoire pour les garçons.

Le village est entouré de montagnes imposantes des côtés ouest, nord et sud, et des montagnes Alkhitam Mountain et Haron Mountain qui est une montagne située du côté ouest.

Al Aajmah est également le centre de l'invité de la tribu et le centre de son rassemblement, et le village a des entrées officielles, qui reçoivent des invités et des non-invités à travers eux, et des entrées spéciales pour les gens du village sont utilisées aux fins de la tribu et lorsque cela est nécessaire.

Et le fait que le village soit entouré de montagnes sur trois côtés, lorsque la pluie tombe, le village est exposé au flux de forts torrents, en particulier des côtés nord et ouest, et c'est pourquoi des canaux de surface ont été créés pour distribuer les torrents au sud et à l'est d'une manière qui assure leur distribution aux fermes des deux côtés, et il est intercepté dans ces canaux par ce qu'on appelle la qura'ia ou les briseurs, de sorte qu'il distribue les torrents selon les quotas convenus, et la tribu le maintient et le suit constamment.

Le village se distingue également par la présence d'un endroit appelé la Kasbah du clan au milieu du village entre les maisons et il est dédié au stockage des céréales récoltées dans les cultures agricoles, et on estime qu'un dixième de la récolte par l'agriculteur paie le fruit de cette année; où, pour dix Mod Measure, une Mod Measure (une demi-livre et un tiers) est donnée au clan.

Il se distingue également par la présence d'un point d'eau provenant du côté ouest, au bas du mont Haron sur son côté est, et après l'entrée de Rayaa Almuhafiz qui continue vers le sud, ce point d'eau est un point d'eau superficiel appelé (le nommé ) dont l'eau est inépuisable tout au long de l'année.

Cependant, avec l'expansion urbaine à l'ère moderne, et l'expansion aléatoire. Elle a changé de nombreuses caractéristiques de la nature de la terre et a conduit à l'enterrement et à l'interruption de ce point d'eau, et la vallée d'Al Bassam se compose d'un certain nombre d'anciens villages anciens, à savoir (village d'Al Mazab, village d'Al Aajmah, Alhas Village, Almaetif Village et Alhoseniah Village) et chacun de ces villages a son propre caractère, et sa propre caractéristique.

Lors de la visite de la délégation de l'Encyclopédie internationale «Qpedia» à la vallée d'Al Bassam, la production de stalles de chevaux arabes de race pure a été identifiée, où un certain nombre de chevaux sont examinés à partir de la production de la stalle, y compris «le cheval, Rawda, le pur-sang Cheval arabe, le cheval Mazoon et son fils Zubair, de la production de la stalle, et la dot Hamdan, et l'étiquette est arabe authentique de la production de la stalle, et des étalons de chevaux dans la stalle, chacun de, Salman et Taya. ".

 

sujet précédent